jevisiteNice.fr est un site d'information indépendant sur le tourisme à Nice.

© 2016-2020 - Droits de reproduction réservés, consultez les mentions légales - contact

Ikea à Nice, top départ du chantier tant attendu (ou redouté).

Après de multiples procédures et recours, des oppositions mais aussi des prises de positions diverses, le chantier du futur temple de la distribution de meubles et de déco débute. Prévu pour être inauguré en 2021, ce vaste commerce sera accessible par la ligne 3 du tram qui connectera dès l'an prochain le centre-ville par la ligne 2 en cours d’achèvement. Le chantier est donc lancé en ce vendredi 26 octobre 2018, en présence du maire de Nice, du patron du géant suédois du meuble en kit et de l'architecte Jean-Michel Wilmotte qui concevra le batiment. #ikea #commerce

On a testé... Lobsta (la sandwicherie au homard)

Vous, nous, moi, les autres, on a tous testé des sandwichs plus ou moins convainquants. Dans la catégorie sandwich, on intègre les Mac Donald's, les chaines comme Paul et les pains remplis de choses improbables et sans saveur, en triangle. Nous avons testé Lobsta, à la rue Halevy, qui nous a alléché avec la proposition de nous faire un sandwich chaud au homard et qu'on allait aimé. Le cadre est sympa, c'est sobre, la musique lounge est raccord avec le décor. Nous avons donc pris un Lobster grilled cheese dans un pain artisanal brioché avec de la chair de homard, du beurre d'Issigny AOC recouvert de cheddar, le tout toasté. Résultat : On a bien aimé, c'était savoureux, la chair ne se délitait

L'extension du terminal 2 de l'aéroport de Nice se précise.

L'aéroport de Nice n'est pas encore saturé mais il y a fort à parier qu'il va le devenir. Avec ses 13 millions de passagers en 2017 et les 14 millions attendus cette année, la seconde plateforme aéroportuaire française, première en région loin devant Lyon Saint-Exupéry et ses 10 millions de passagers, doit prévoir son agrandissement. Le terminal 2 va donc avoir droit à une extension permettant, à terme, de renforcer la desserte européenne des compagnies low-coast mais, aussi, d'accueillir de nouveaux gros porteurs en partance pour l'Asie. Objectif affiché ? Les 18 millions de voyageurs à l'horizon 2023. Ce qui est certain, c'est qu'avec sa centaine de destinations dans 40 pays pays au meille